Me connecter

Votre mot de passe contient 8 à 20 caractères, dont au moins 1 majuscule, 1 minuscule et 1 chiffre.
Pas encore de compte ? Créez un compte !

Rechercher

Actualités

Stage national annuel ANCOLI SNPLS 2023

Stage national annuel ANCOLI SNPLS 2023

Publié le dans Stages nationaux

Le stage national ANCOLI - SNPLS - Pueri cantores 2023 aura lieu du 16 au 23 juillet au Puy-en-Velay.

La cathédrale Notre-Dame du Puy

Sanctuaire marial dont les origines remontent au Vème siècle et de style roman, la cathédrale Notre-Dame du Puy présente diverses influences (carolingienne, byzantine, mauresque). Des lointaines origines à nos jours, le pèlerinage de Notre-Dame du Puy a contribué au développement et à la prospérité de la ville. Le choeur repose directement sur le Mont Anis (rocher volcanique), mais pour agrandir la Cathédrale aux XIème et XIIème siècles afin d’accueillir les pèlerins de plus en plus nombreux, quatre travées supplémentaires ont été audacieusement construites sur le vide pour rattraper un dénivelé de 17 mètres, d’où d’imposants piliers soutenant les hautes arcades.

La cathédrale a subi de gros travaux de réaménagement et de réhabilitation au XVIIIème siècle, puis essentiellement au XIXème siècle et tout récemment de 1994 à 1999 : déplacement des orgues sur l’avant dernière travée, du maître-autel de la Vierge noire dans l’abside et traitement des parements (côtés visibles des pierres).

La cathédrale a été classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO le 8 décembre 1998.

601.jpg

La Vierge noire

La statue de la Vierge Noire brûlée en 1794, reproduite par Philippe Kaeppelin à partir de documents du XIIIe, les fresques et sculptures des XIIème et XIIIème siècles rappellent les liens de cette cathédrale avec le Moyen-Orient chrétien.

La statue (XVIIème siècle) qui se trouve actuellement sur le maître-autel provient de l’ancienne chapelle de Saint-Maurice du Refuge, actuelle chapelle de la visitation sur le site du Département. Elle fut couronnée par l’évêque du Puy au nom du Pape Pie IX, le 8 juin 1856, jour anniversaire de la destruction de la précédente effigie qui fut brûlée par les ultra-révolutionnaires de Louis Guyardin (le représentant de la Convention en mission en Haute-Loire) le 8 juin 1794, jour de Pentecôte devenu celui de l’être Suprême.

0060ABF4-BFDF-4ED1-91F7-CB7ED669F2E0.jpeg

Le pèlerinage pour Saint-Jacques de Compostelle

Après la découverte, vers l'année 813, de la tombe de l'apôtre Saint-Jacques par l'ermite Pélagius dans un champ vers lequel il avait été guidé par des étoiles (campus staellae qui deviendra Compostelle), c'est l'évêque Théodomir de Iria Flavia (aujourd'hui Pardon) qui va ériger le premier sanctuaire vers lequel vont converger les pèlerins, en premier lieu d'Oviedo puis de toute l'Espagne.

Le premier pèlerin européen connu est l'évêque du Puy Godescalc qui, en 950, partit en pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle accompagné de 95 personnes.
C'est au XIIème siècle que la fréquentation du pèlerinage semble avoir été la plus grande et c'est à ce moment là que parait le premier « guide du pèlerin de Saint-Jacques » par Aymerie Picaud. Les moines de l'abbaye de Cluny prendront une part active au développement de ce pèlerinage et plusieurs villes comme Estella, en Espagne, naîtront de ce pèlerinage.
Après être presque tombé dans l'oubli aux XIVème et XVème siècles le pèlerinage aura une popularité passagère au début du 17e siècle. Au XXème siècle, dans les années 1950 l'historien René de la Coste Messelière s'intéresse au pèlerinage et y consacre sa vie. Il fonde la Société des amis de Saint-Jacques qui aide à préparer leur chemin tous ceux qui partent vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Par la suite d'autres associations naîtront dans toutes les provinces françaises et en 2000 naissait l'Union Jacquaire de France qui est une fédération de toutes les associations jacquaires qui veulent bien y adhérer. En 2006, l'Union regroupe une trentaine d'associations.

Le Pape Jean Paul II avait contribué au renouveau du pèlerinage en s'y rendant une première fois en novembre 1982 et en y retournant en août 1989 pour les 4e Journées Mondiales de la Jeunesse. En 1987, le Conseil de l'Europe avait classé les chemins de Saint-Jacques comme « premier itinéraire culturel européen » et en décembre 1998 l'UNESCO les avait inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité.

La Via podiensis qui part du Puy en Velay pour passer ensuite par Conques, Cahors et Moissac est la plus ancienne voie européene et aujourd'hui la plus fréquentée.

Saint Jacques.jpg

Stage 2023

Le stage aura lieu à proximité de la cathédrale dans les bâtiments du Grand Séminaire - Accueil Sant-Georges et du Centre de musique sacrée du Puy.

IMG_1021.jpg     Grand Séminaire.jpg

Plus de renseignements à partir du 15 janvier.

Inscriptions à partir du 15 mars.